L’Agora reçoit Michèle Alliot-Marie

affiche28L’Agora, la tribune étudiante de l’EDHEC Business School , vous invite à rencontrer Michèle Alliot-Marie le lundi 5 Mars à 17h20 dans l’auditorium de l’école. Née le 10 septembre 1946, Michèle Alliot-Marie a eu la charge de quatre ministères régaliens sous deux gouvernements différents (Défense, Intérieur, Justice et Affaires étrangères). Il s’agit d’un record national ! Universitaire de profession, elle est docteur en droit, maître de conférence à l’Université Paris I et diplômée d’ethnologie. Michèle Alliot-Marie fut la première femme à diriger un grand parti politique : le RPR. Elle incarne ensuite au sein de l’Union pour un Mouvement Populaire et de la Majorité présidentielle, le courant gaulliste. Parallèlement à ces fonctions politiques, Michèle Alliot-Marie est une élue locale très présente au cœur des Pyrénées-Atlantiques. Conseillère municipale de Ciboure de 1983 à 1988, puis conseillère municipale de Biarritz de 1989 à 1992, elle devient Maire de Saint-Jean-de-Luz en 2001. Après avoir démissionné du gouvernement Fillon suite à une polémique liée aux événements du printemps arabe elle reprend, le 29 mars 2011, son siège de Député des Pyrénées- Atlantiques et redevient également membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées. C’est essentiellement sur ce sujet de la défense nationale et de ses enjeux stratégiques qu’elle viendra s’exprimer à notre tribune. Quelles sont les menaces pour la France ? Comment adapter notre défense ? Faut-il une défense européenne ? Autant d’enjeux sur lesquels nous reviendrons. Cette conférence interactive sera l’occasion pour tout participant d’interpeller directement et sans détour l’intervenant du jour. Lundi 5 mars, à 17h20 Amphithéâtre de l’EDHEC, 372 Rue Verte, Croix Entrée libre Retrouvez la vidéo et les photos de la conférence ici

La vidéo de la conférence :


L'Agora reçoit Michèle Alliot-Marie par Agora_du_Nord

Une réflexion au sujet de « L’Agora reçoit Michèle Alliot-Marie »

  1. Madame la Ministre,
    -Sous la tutelle du Ministre de l’intérieur depuis peu, la Gendarmerie conserve t-elle un rôle dans la D-O-T? ( Défense Opérationnelle du Territoire )

    -Le projet de « pentagone français » prévue sur le site de Duplex à Paris est-il toujours d’actualité ?

    -Les forces tactiques de dissuasion ont-elle encore un avenir face à l’avènement de l’arme nucléaire dans des pays comme le Pakistan voire l’Iran et compte tenu du retour de la France dans l’OTAN?

    -Le conseil de sécurité de l’ONU a t-il encore une utilité ? Notamment face à la situation en Syrie ?

Les commentaires sont fermés